mercredi 23 novembre 2011

We are trees






Éphemère inoubliable
Une rose lui battait dans la poitrine
Le matin où la foudre est tombé sur ce coeur
La pluie a ressemblé aux larmes du soleil.

3 commentaires:

C.B a dit…

Bonjour,
ça vous semble de normal de citer des vers sans nommer l'auteur?
Je ne parle pas des nombreuses photos muettes...

Célia M. a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Célia M. a dit…

Étant de nature très étourdie j'oublis constamment de noter d'où viennent les extraits de textes ainsi que les photos que je publie. Je vais sur tellement de blogs, sites et lis pas mal de livres et magazines en même temps que sa met impossible de mémoriser toutes les sources. Cependant j'essais quand même de les marquer le plus souvent possible, et si vous aviez été sur d'autres pages de mon blog vous l'auriez constaté. ;)